Calculer et convertir votre salaire brut en salaire net
Salaire Brut Net
Annuel
Mensuel
Journalier
Horaires
Options
 
Statut

euros   Cliquez sur n'importe quel nombre pour calculer votre salaire.

Partager cette page :

Calculer et estimer votre salaire brut en net

Pour calculer et transformer votre salaire brut en salaire net vous pouvez utiliser notre calculatrice ci-dessus. Il suffit de remplir l'une des cases de votre choix.
Lors d'une démarche d'emploi il est essentiel de se demander « combien je vais gagner réellement ? ». Notre outil en ligne vous permet de convertir et d'estimer votre salaire du brut en salaire net rapidement.
Les recruteurs ou futurs employeurs parle souvent en salaire brut mais ce qui nous intéresse avant tout c'est le salaire net puisque c'est ce qui détermine notre pouvoir d'achat et c'est la somme avec laquelle nous allons vivre le reste de l'année.
En économie, le pouvoir d'achat se mesure à la capacité de consommer grâce à son revenu disponible (salaire net). Parce que le salaire et le pouvoir d'achat sont au coeur de vos préoccupations, nous avons créé un outil qui determinera et permettra de convertir votre salaire brut en net. Vous entrez le montant de votre salaire brut, un clic et le résultat s’affiche dans notre convertisseur !

Comment calculer votre salaire brut en salaire net ?

Pour calculer votre salaire net, vous devez partir du montant brut (base d'exemple : 30 000 €) en effectuant le calcul suivant :
30 000 x 0,77 = 23 100 €.
On multiplie le salaire brut par 0,77 (soit 77 %), autrement dit nous gardons 77% du salaire puisque les 23 autres % correspondent aux charges prélevées sur votre salaire.
Pour ramener ce salaire annuel au mois, vous pouvez simplement effectuer le calcul suivant : 23100 / 12 = 1 925 €.
Vous divisez donc 23 100 € par 12 mois pour savoir que vous gagnerez 1 925 € / mois de salaire net.
Le même calcul, plus connu, mais légérement plus long, consisterait à faire une double opération : 30 000 x 77 / 100 = 23 100 €.

Pourquoi y'a t'il une différence entre votre salaire brut et votre salaire net ?

La différence entre votre salaire brut et votre salaire net représente des cotisations sociales obligatoires.
Les cotisations sociales salariales seront retirées et prélevées mensuellement sur le salaire avant son versement. Cette somme d'argent n'est pas à confondre avec l'impôts sur le revenu.
Salaire Net = Salaire Brut − Cotisations Sociales Salariales.
Pour l'estimation du salaire net, il faut prendre votre salaire brut et y déduire les cotisations sociales.
Vous ne profiterez donc que du salaire net, tandis que les cotisations permettront d'alimenter les caisses et les organismes de l'Etat Français afin de faire fonctionner le pays.

Les cotisations d'un salaire

Lors d'un calcul de salaire, deux types de cotisations sont à évaluer :

Les cotisations sociales salariales
C’est la somme d'argent retenue et déduite de la rémunération de l'employé avant le versement de son salaire.
Cela représente la différence et la conversion entre le salaire net et le salaire brut (environ 23 % pour un salarié non cadre).

Les cotisations sociales patronales
C’est la somme d'argent à la charge de l’employeur et qui vient s’ajouter au montant du salaire brut d'un employé.
Ces charges sont souvent plus élevées que les cotisations sociales salariales.

Les types de cotisations sociales

Concernant le salarié, son salaire brut comprend le salaire net ainsi que des cotisations sociales salariales tel que :


  • Cotisation de Sécurité Sociale
    • l’Assurance maladie, maternité, invalidité, décès
    • l’Assurance vieillesse
  • Contributions Sociales
    • Contribution sociale généralisée (CSG)
    • Contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS)
  • Cotisations de chômage
    • Assurance chômage
    • Agence pour l'emploi des cadres (Apec)
  • Cotisations de retraite
    • Non cadre : Arrco, AGFF
    • Cadre : Arrco, Agirc, AGFF

Les cotisations sociales patronales (également appelées cotisations sociales employeur) permettent d'alimenter d'autres caisses de l'Etat Français.

Négocier une augmentation de salaire

Un point sur votre collaboration a lieu généralement une fois par an avec chaque salarié d'une entreprise.
A cette occasion, une réévaluation et une agumentation de salaire peuvent avoir lieu.
En dehors de cette période, vous pouvez très bien solliciter un RDV avec le DRH, responsable (manager), ou directement avec le directeur (dans le cas de plus petites entreprises).
Si vous souhaitez obtenir de meilleures conditions financières, vous devrez trouver les arguments qui justifient un changement de rémunération en contre-partie du travail que vous effectuez.
Ceux-ci peuvent être multiples : votre ancienneté, l'amélioration de votre rendement, la réalisation de vos objectifs, votre contribution et participation active dans la croissance de la société et l'amélioration de sa productivité, votre créativité et vos initiatives, votre motivation, vos performances et votre esprit corporate, votre flexibilité, les services rendus, la satisfaction des clients que vous côtoyez, la formation et l'aide que vous apportez à vos collègues, l'alignement de votre salaire par rapport à l'un de vos collègues pour une activité similaire ou pareille, l'aligmenent de votre salaire par rapport à une autre proposition d'embauche que vous avez en votre possession, l'accroissement de la charge de travail, la pression hiérarchique, etc.

Quels avantages je peux négocier ?

Les avantages pour les salariés sont multiples, voici quelques exemples :

  1. Repas : Ticket Restaurant
  2. Transport : Remboursement partiel ou total de vos trajets occasionnés pour vous rendre à votre travail
  3. Avantage : Chèque cadeau ou Chèque vacances
  4. Comité Entreprise : Tarif préférentiel pour des produits ou services
  5. Affiliation à une mutuelle d'entreprise
  6. Cotisation retraite complémentaire
  7. Nombre de congés payés et RTT (vérifier la période d'accumulation des congés pour savoir quand est-ce que vous pourrez les prendre)
  8. Téléphone et forfait mobile
  9. Voiture de fonction
  10. Rémunération : 13e et/ou 14e mois
  11. Prime d'intéressement sur le Chiffre d'Affaires de la société
  12. Prime sur objectifs personnels
  13. Prime collective sur les objectifs de votre équipe
  14. Actions de la société
  15. Tout autre avantage qui vous paraitra possible et adapté à la situation

Le salaire

Le salaire est un revenu qui est payé en échange d'un service rendu ou d'un bien (produit) vendu.

En France, le versement d'un salaire est encadré par la signature d'un contrat de travail. Ce contrat de travail apporte un cadre juridique et permet à l'employé et à l'employeur de se mettre d'accord sur les tâches à réaliser, les conditions de travail, les horaires de présence de l'employé, ainsi que la rémunération payée par l'employeur et perçue par l'employé en échange de son travail.

En plus de la rémunération et de la prestation de travail, un lien de subordination existe entre l'employeur et l'employé.
L'employeur peut exercer son pouvoir de direction sur l'employé afin de lui donner des directives de manière à ce que le travail soit effectué.
L'employeur contrôlera également l'exécution de ce travail et aura le pouvoir de sanctionner la mauvaise exécution le cas échéant.

Le paiement du salaire

La plupart du temps, un salaire résultant d'un travail effectué, est payé financièrement mais il peut également faire l'objet d'un paiement sous forme d'assurances ou avantages :

  • Les assurances : chomâge, maladie, retraite.
  • Les avantages : mutuelle, ticket restaurant, prime d'intéressement, congés payés, etc.


Un salaire peut être payé au temps : L'employé doit effectuer une certaine masse horaires et est payé pour sa présence ainsi que ses services rendus.

Un salaire peut être payé à la tâche : L'employé doit effectuer une action et sera payé en conséquence, peu importe le temps que cela lui prendra.

Un salaire peut également comporter une part fixe et une part variable : c'est souvent le cas pour les métiers liés à la vente. Les commerciaux possèdent souvent un salaire fixe et une part variable en fonction de leurs performances (nombre de ventes réalisées). Cela permet de les stimuler afin qu'ils donnent le maximum d'eux-mêmes pour leur entreprise et ainsi obtenir leur complément de salaire.
Cela peut entrainer des variations de salaires au sein d'une entreprise.

La part variable (prime) n'est pas systématiquement individuelle, elle peut également être basée sur un travail collectif (nombre de ventes dans l'équipe de commerciaux).

Les dates de paiement

Le paiement du salaire est versé généralement mensuellement. il ne peut pas être retenu par l'entreprise et faire l'objet d'un crédit.
Une fois la base définie dans le contrat de travail (mensuelle, trimestrielle, hebdomadaire), la régularité doit être respectée.

Quel salaire je peux espérer gagner ?

Il est difficile de dire avec précision combien vous gagnerez dans le futur.
Cependant, vous pouvez vous renseigner sur internet auprès de "fiche métier", en parler avec des collègues ou des personnes qui effectuent le métier que vous visez.
Quoi qu'il en soit, un contrat de travail s'étudie, vous pouvez l'emporter chez vous, n'oubliez pas que vous n'êtes pas obligé de le signer dans la seconde.
Le salaire varie en fonction de votre métier, de votre niveau de qualification dans ce métier, de votre expérience, de vos diplômes, de l'entreprise que vous rejoindrez, de votre âge, etc.

Salaire minimum

Le SMIC (Salaire Minimum De Croissance) définit une base de rémunération minimum pour un salarié.
Cette base est réévaluée généralement tous les ans le 1er janvier.
Certains pays (y compris dans l'union Europééne) n'adoptent pas de salaire minimum (SMIC), défendant l'idée qu'un SMIC trop élevé éleverait le coût du travail et pourrait rendre les entreprises plus frileuses à l'idée de recruter de nouveaux employés et ainsi engendrer du chômage.
Le 1er janvier 2016, le smic a été fixé à 1 466,62 € brut mensuel sur la base légale de la durée de travail, soit de 35 heures par semaine.

Salaire moyen

Selon l'INSEE, le salaire median se situe à 2 202 euros net.
Ce salaire représente la moyenne de l'ensemble des salaires de la population considérée.

Salaire médian

Selon l'INSEE, le salaire median se situe à 1 772 euros net.
Le salaire median est fixé de manière à ce que la moitié des salariés de la population considérée gagne moins et l'autre moitié gagne plus.

© 2016 - CalculNet.fr - Tous droits réservés.